Grosse participation du VETTAC au VELO VERT FESTIVAL à Villard de LansFestival   les 01, 02 et 03 juin. 

17 vététistes, pas moins, emmenés par le président G-Lolo ! Il faut dire que c’était la sortie club de l’année, une sortie exceptionnelle sur un tel évènement, qui venait clôturer « l’après » Azayroise et célébrer la bonne santé du club !


Au menu, 3 journées à la montagne autour du Festival avec des tests de vtt sans limite, des rencontres avec de nombreux pilotes comme Julien Absalon qui se voyait fêté, pendant tout le Festival par l’organisation,  Neilo Perrin-Garnier, Maxime Marrote, Miguel martinez, Nicolas Vouilloz…., et encore deux courses VTT sur lesquelles le groupe s’était réparti, la Cross-Moutain Ekoi 40 km 1320m D+,  et  la Mythic Chrono Mérida 70 km 2290m D+ , et en point de mire l’anniversaire de Jean-Luc à fêter sans modération.
Il y avait aussi au programme des épreuves enduro, VAE,  le premier Championnat de France de VAE (gagné par J Absalon) Une épreuve Gravel (la graveleuse)…des randos …..au total 20 épreuves !


Dernier point aussi important que vital, le président nous avait dégoté une belle location, 25 couchages avec tout ce qu’il faut pour tenir un siège, les repas  livrés à domicile avec en bonus des menus « Vercors », nous n’avons pas chômé !
Pour que chacun d’entre nous puisse intégrer ces petites vacances dans les calendriers personnels, deux options possibles : départ jeudi 13h30 ou vendredi 5h00.

                                                                            
Les premiers d’entre nous (déjà 10) arrivés le jeudi soir, pour l’apéro,  ont pu immédiatement enfourcher les VAE, dès le vendredi matin. Les formalités d’accès étant d’une facilité et d’une simplicité tout en efficacité ! En 15 minutes votre enregistrement était validé ;  guichet 1 : remise de votre plaque, guichet 2 : signature de la feuille d’engagement, Guichet 3 : prises de photos individuelles, guichet 4 : scan pièces d’identités et cb, guichet 5 perception du sac de bienvenue et du maillot ! Voilà, pas de temps mort, pas de longues files d’attentes vous étiez parés pour profiter pleinement du salon et sur simple présentation de votre plaque obtenir, un vélo d’essai.
G-Lolo, JJ, Jean-Luc, Antoine et séb optaient pour les VAE Scott,  Denis et moi pour le VAE Spécialized, tous, pour cette première, en essais accompagnés, et c’était très bien car seul JJ maitrisait l’engin. Une petite heure pour régler les vtt, recevoir les consignes et partir sur les chemins escarpés du Vercors avec notre guide. Le test était un vrai test, en mode VTT, voir enduro (pour nous les tourangeaux). Vincent par fidélité à sa marque du moment choisisait un HT Carbone de chez SUN, une bonne monture de XC pour commencer à se familiariser avec les machines de guerre !

Pour chaque type d’éssai, un parcours était balisé, des VAE aux Gravels en passant par les enduros et les  XC.


Bon tout ça c’était pas mal mais il fallait garder un esprit pratique quand on s’éparpille ; alors nous nous fixions un  point de rendez-vous, à l’unanimité, le bar de la station le slalom.

Avant de faire une première pause, le premier groupe repartait pour des essais VAE Moustache, moment privilégié pour échanger avec julien Absalon. Olive  Lolo Mé, et un ami Gilles de Villar, partaient sur des VAE Spé, Vincent VAE Sun, Denis et moi sur des Gravels,. (Personnellement j’avais coché ça dans ma tête et je suis fan maintenant !)


Entre temps, le reste de la troupe arrivait, Tophe, Grand Lolo, Xavier, Esther Didier, Daniel et Yannick, le compte était bon, juste à l’heure pour une première pression. Il était 13h,  le temps de se restaurer avant de tester d’autres vélos. Des enduros pour les uns, avec montées en télécabines et run sur la piste spécialement dédiée à l’exercice, encore des VAE pour les nouveaux arrivés , et encore bien d’autres marques, comme Cannondal, cannyon… ! Il n’y avait bien sûr pas que ça, pas moins de 300  exposants étaient tous à dispo pour nous présenter leurs produits.  Cotés rencontres, nous nous sommes quasiment tous rués sur le stand Moustche où nous attendaient Julien Absalon, Maxime Marotte et Neilo Perrin pour quelques mots, photos et dédicaces 

Pourtant ce Week-end si prometteur aura sa part de tristesse, Daniel au départ d’un test sur un VAE Moustache sera victime d’une chute, bilan 6 côtes cassées. Mais le bilan médical ne fut confirmé que tard dans la nuit. Alors, de savoir notre copain partir en hélico sur les urgences Grenoble nous amener pas mal de questionnements, de morosité. Pour la petite histoire, Julien Absalon ambassadeur de la marque Moustache,  à vtt à ce moment, est venu voir Daniel sur les lieux de l’accident et n’a pas manqué de s’enquérir des suites, « champion hors norme et tellement accessible » ces qualificatifs ont été répétés sans cesse à son attention tout au long du WE, Didier et Yannick en témoignent encore! 


Cette journée fut bien remplie pour tous mais le lendemain il y avait sport ! Il fallait penser à rentrer au gite, Didier et Yannick prenant la route de l’hôpital de Grenoble, le reste de la troupe pouvez vérifier une dernière fois les vtt, et préparer les tenues, les boisons isotoniques, les barres, les gels pour le lendemain. La soirée fut calme ! 


Samedi matin le réveil sonnait tôt pour Toine, Séb Lolo, Jean-Luc et moi, inscrits sur la fameuse Mythic chrono Mérida, le départ pour nous était à 8h. Navette à 7h pour monter à la station, et une grimpette en vélo, au Balcon 2000 pour rejoindre la ligne de départ. Après l’appel des quelques « pointures » dont le sieur Martinez, le moment de tension était pour nous, nous partions pour 70 km et 2500 de D+. Chacun ses objectifs, mais pour rester joueur, et dans le bon esprit du VETTAC, nous souhaitions tous les 5 passer la barrière horaire avant le reste du groupe qui s’élancerait 2h45 plus tard sur 40 km. Le final était commun pour les deux parcours.
Le tracé de la Mythic 70 s’avérait assez costaud, le départ se faisait en montée pour tendre la meute. Quand déjà les plus rapides se disputaient  les places de leaders, les seconds couteaux comme Toine et séb enroulaient au train sans se griller mais sans trop perdre de temps, les moins pêchus comme jean luc, Glolo et moi roulions « en dessous » car pour nous ce serait évidemment très long !
Si, en général, le parcours ne présentait pas de « grandes » ascensions ou de longues parties descendantes comme aux chemins du soleil,  nous devions sans cesse gérer des   successions de Montées/Descentes, et si les côtes, sauf quelques-unes, étaient plutôt réalisables, les descentes pouvaient être typées enduro, et trés cassantes.
Le terrain quant à lui était assez terreux, beaucoup de forêt au deux premiers et dernier quart. La météo du moment avait rendu les sols glissants le matin.

Pour aller vite il fallait un bon bagage technique sinon c’était en mode « cyclo-cross » en courant à côté du Bike ! Nous avions de la roche aussi, c’est quand même les Alpes ! Mais relativement franchissable. Quelques secteurs étaient bien évidemment « engagés » et notamment au KM 5 avec une attaque descendante dans la caillasse  suivie d’une succession d’épingles agrémentée de racines ! 

                                           
A 10h45, après 2h30 de course et alors que nous n’avions pas encore tous basculé sur la mi-parcours, Esther, Xavier, Denis Vincent, Olive, LoloM, gilles, Didier, Yannick, lolo S, et notre super vétéran JJ s’élançaient à leur tour sur le Chrono 40,  Il y avait bien un 70 et un 40 « rando » mais le VETTAC avait choisi la version Chrono !!


Les  paysages étaient magnifiques, le Vercors nous ouvrait ses plus beaux spots, au fil de la course les secteurs nous paraissaient parfois plus abordables. C’était aussi une invitation à lâcher des forces pour regagner quelques secondes, mais mauvaise idée, car elles faisaient immédiatement défaut dès que les pentes réapparaissaient.


Entre le 50ème et le 57éme km  nous commencions à réaliser notre objectif et Quel bonheur de retrouver nos  collègues du chrono 40, pour eux c’était la bascule  la mi-course était passée, pour nous c’était le dernier quart ! Vincent naviguait  avec deux Gamelles « au compteur » et il ne déméritait pas pour un nouveau, peu d’entre nous auraient été en mesure de faire pareil exploit la première année de VTT !  Denis et sa pharmacie de campagne faisait le point  « pharmaco »au ravito alors que les 2 Laurent, Olive, et Gilles suivi de Didier et Yannick taillaient la route pour un dernier effort, JJ était aussi là en grande forme ! Un peu de bonne humeur et de chambrage au passage ! ça faisait du bien ! Le couple Esther et Xavier suivait aussi au train, il semble qu’une petite chute ait été la cause du retard, mais radio Vettac parlait aussi de quelques petits arrêts bisous !


L’exigence du parcours est restée maximum jusqu’au bout, nous terminions par des petites ascensions ponctuées de singles souvent recouverts de racines  glissantes, sans oublier les enchainements typés enduro. Enfin, une  dernière bosse nous amenait au-dessus de la station, pour savourer la vue et percevoir le son de la sono annonçant la fin du run,  il ne restait plus qu’à se laisser glisser sous l’arche de chronométrage pour se dire « je l’ai fait! »


En bons du VETTAC, tous se sont dirigés directement vers la terrasse du bar, elle était bien rouge de maillots du club,  étaient arrivés  dans l’ordre, Toine, Seb, Lolo M, Olive, Lolo S, Giles, G Lolo, philou, Didier, Yannick, JJ, Vincent et Jean-luc ;  Denis qui terminait en poissard avec un incident mécanique après le dernier ravito, mais sauvé par Jean-luc qui passait bien heureusement par-là ! Et enfin Esther et Xavier en couple à la ville comme à la maison !!


Tout le monde avait vaincu cette épreuve, que l’on peut quand même qualifier de difficile pour des tourangeaux, nos pensées allaient vers Daniel qui devra patienter un peu pour renouer avec ces instants de bonheur !
Nous saluons le courage de Esther, la seule féminine du groupe qui comme pour le roc 83, en 2015 aura été au bout sans faillir et notre petit nouveau Vincent qui découvre le VTT en formation accélérée !


Comme inscrit au programme la soirée était de nouveau « open » il était temps de fêter l’anniversaire de Jean-Luc, comme il se doit, mais ça c’est confidentiel vettac, aucune info ne filtrera !!


Philou

Laisser un commentaire